5 trucs pour thrifter comme une championne!

La tendance est au thrifting, mais dès que t’entres dans une friperie y’a un sentiment de découragement mixé à une sensation de fouiller dans le grenier de ta grand-mère qui t’envahit ?

Tu n’es pas seule, je dirais même que j’ai commencé comme ça. Mais rassure-toi, le thrifting est un sport qui se travaille! Avec un peu de pratique, tu compteras autant de points que Max Domi.

Avant toute chose, il faut connaître la différence entre les friperies et les magasins de bienfaisance.

Dans les organismes ou les sous-sols d’églises, les prix sont gentils, mais il n’est pas rare de trouver des taches ou des bris. Mais quand un item vaut la fraction du prix de celui acheté en grande surface, c’est plus facile de considérer débourser quelques dollars pour le faire retoucher par une couturière.

C’est un peu plus cher dans une friperie, mais toujours moins que les magasins « fast fashion ».

La raison est qu’on paie pour la sélection et les soins apportés aux vêtements, ce qui est non négligeable quand on manque de temps ou de courage pour fouiner.

Le plus important c’est qu’au delà des trouvailles uniques on redonne vie aux vêtements. Et ça, en 2019, c’est le moins qu’on puisse faire. ;) Magasiner sans remords avec la conscience tranquille, c’est top!

Je te partage donc 5 trucs qui t’aideront à thrifter comme une boss.

1- Changer sa perception du magasinage

Soit ouverte d’esprit, mais surtout ouverte à changer tes attentes. On troque le "j’ai besoin d’exactement ça" pour " voyons voir ce que je trouve qui correspond aux couleurs et aux besoins de ma garde-robe."

Une fois cette façon capricieuse de consommer enterrée, tes horizons seront plus vastes et des merveilles apparaîtront naturellement. Débarrassons-nous de ces habitudes de rapidité et d’abondance. L’important, c’est de ne pas se laisser intimider par les grandeurs, les défauts, les bris ou les taches. C’est surprenant de voir à quel point on peut FACILEMENT réparer/nettoyer un vêtement soi-même.

Si tu n’es pas du type DIY, faire appel à une couturière est justifiable, considérant qu’un vêtement coûte le 5e du prix.

2- Se préparer efficacement

Je le mentionne même si cette règle devrait s’appliquer à n’importe quelle séance de magasinage. Quand tu te trouves moche en sortant de chez toi, c’est probable que tu te sentiras pareille en arrivant dans la boutique. Pas besoin de sortir tes pinceaux, mais arrange-toi un minimum pour te trouver cute, un peu comme si tu allais rejoindre une amie.

Porte des vêtements et des chaussures faciles à enfiler, évite les bas collants ou de t’habiller en pelures d'oignon. Les sous-vêtements aussi sont importants, choisis ceux qui mettent les vêtements en valeur, points bonus s’ils te font sentir sexy!

Si tu as besoin de faire agencer des chaussures avec ta robe, pas la peine d’ajouter que c’est plus pratique de l'avoir en main. ;) N’hésite pas à trimbaler les éléments que tu veux coordonner!

Pour finir, porte un sac banane ou un sac à dos, c’est tellement pratique d’avoir les mains libres et surtout moins fatiguant. N’oublie pas tes sacs réutilisables !


3- Prévoir du temps

Si tu es serrée dans le temps, je suggère de limiter ta recherche à une section seulement, par exemple les jeans, les accessoires ou les manteaux.

Tu as quelques heures devant toi? Gâte-toi, appelle ta BFF et faites-vous une date dans la salle d’essayage comme dans tous les bons chick flick.


4- Commencer par les petites sections



J’aime commencer par le comptoir à bijoux, les accessoires et les chaussures car ce sont de petites sections rapides à effleurer; 10 minutes et la moitié du magasin est déjà triée. Boom! Vaut mieux le faire au début parce que c’est sur que ça ne te tentera pas après avoir essayé 75 paires de jeans.

5- Être créatif et avoir l’esprit ouvert

Regarde avec tes yeux et ton coeur, laisse la tête de côté, ignore les grandeurs surtout pour les hauts et promène-toi même dans la section des gars! Laisse-toi tenter par les couleurs, les coupes et les textures. Il faut arrêter de regarder les choses pour ce qu’elles sont, mais pour ce qu’elles pourraient devenir.

Par exemple, un t-shirt pour hommes noué ou coupé selon ton niveau de confiance, un veston deux tailles au-dessus pour un look oversize improvisé, un foulard porté comme jupe ou en top.

Regarde sur pinterest et inspire-toi, les possibilités sont infinies! Comme c’est moins dispendieux, c’est aussi un bon prétexte pour se permettre d’essayer les tendances que tu n’oserais pas en temps normal. Après tout, si tu n’es plus game rendue à la maison, tu peux toujours le redonner sans trop de remords.

Crédit photo :  www.styledumonde.com

Crédit photo : www.styledumonde.com

Crédit photo :  www.vikyandthekid.com

Crédit photo : www.vikyandthekid.com

Crédit photo :  @dylanlex

Crédit photo : @dylanlex

Une chose est sure, une fois tes premières merveilles trouvées, le sentiment post shopping ne sera plus le même.

Le gout amer de payer trop cher un item de qualité médiocre, conçu pour ne pas durer et qui contribue à polluer l’environnement, fera place à la fierté et l’excitation de dénicher un trésor et de lui redonner vie.

Non seulement personne ne sera habillé pareil comme toi, mais avec le temps, tu trouveras et peaufineras un style propre à ton vibe. Le magasinage c’est bien, surtout quand on paie moins et MIEUX.

Maintenant à ton tour, raconte-nous ton expérience en friperie!

 
Profil Kristel Chiara