Beauties était au panel #FashionConnects de CAFA

Qu’est-ce que CAFA ?

Le CAFA (Canadian Arts and Fashion Awards) célébre les réalisations exceptionnelles et les talents émergents dans l'industrie canadienne de la mode. La mission du CAFA est d’accroître l'appréciation des talents canadiens tant au pays qu'à l'étranger, et d’agir en tant que plateforme nationale pour favoriser la prochaine génération de talents canadiens.  L’événement fort de l’organisme est sans aucun doute le gala annuel animé dans une grande ville canadienne depuis 2014 qui a honoré des noms connus tel Marie Saint-Pierre, Maripier Morin, Atelier New Regime, Frank and Oak pour nommer que ceux-ci.

Maripier Morin et Zombie Boy, CAFA 2018, Crédit Photo :  CAFA

Maripier Morin et Zombie Boy, CAFA 2018, Crédit Photo : CAFA

Les frères Awuye de Atelier New Regime, Tapis rouge CAFA 2018, Crédit Photo:  Journal de Montréal

Les frères Awuye de Atelier New Regime, Tapis rouge CAFA 2018, Crédit Photo: Journal de Montréal

Panel #FashionConnects à Montréal

Les Fashion Connects du CAFA sont d’autres opportunités pour mettre de l’avant les talents et les idées canadiennes.  En décembre de cette année, dans l’époustouflante salle C2 de l’hôtel Fairmount le Reine Élizabeth, l’édition de Montréal traitait de beauté et mode durable.

Ça, ça nous parle!

Cet évènement intime a réuni plusieurs blogueurs, journalistes et emblèmes de la mode montréalaise pour assister à deux discussions entre experts.

L’évènement #FashionConnects dans la salle C2 du Fairmount Reine Élisabeth, Crédit Photo:  JF Galipeau

L’évènement #FashionConnects dans la salle C2 du Fairmount Reine Élisabeth, Crédit Photo: JF Galipeau


  1. La relation entre la mode et la beauté

Deux nouveaux prix feront apparition au CAFA 2019 : Artiste Maquilleur de l’année et Coiffeur de l’année. En lien avec ceux-ci, le premier panel de discussion portait sur la relation entre la mode et la beauté.

La discussion était animée par Angélique Martel, Directrice beauté nationale chez ELLE Québec, elle pose la question « pourquoi la beauté fait autant jaser depuis les dernières années ? ».

Les experts invités : David d’amours (coiffeur), Jennifer Brodeur (Guru des soins de la peau) et Nicolas Blanchet (Artiste maquilleur), s’entendent sur deux éléments : les réseaux sociaux et l’importance d’une peau saine.

Crédit Photo:  JF Galipeau

Crédit Photo: JF Galipeau

Crédit Photo:  JF Galipeau

Crédit Photo: JF Galipeau

Réseaux sociaux et behind the scenes

Les réseaux sociaux qui ont permis au public un accès privilégié au behind the scenes du processus de maquillage et de coiffure. On cite comme exemple les vidéos tutoriels de stars de Vogue.  Avant l’ère des story et des live, les fans ne voyaient que le look final, le produit fini et ne reconnaissait potentiellement pas le travail de l’artiste.

La fondation, une peau saine

Jennifer Brodeur de JB Skin Guru rappelle que ces dernières années, le public a compris l’importance d’avoir une peau saine. Nous ne sommes plus à l’époque du fond de teint couvrance maximale, mais bien à celle des looks naturels et éclatant qui demandent une peau en santé.

Clique ici pour lire un article sur Peoni, la marque de JB Skin Guru!

Les panélistes invités observent tous une plus grande collaboration qu’avant entre les stylistes et les autres experts beauté.  Aujourd’hui la mode est inimaginable sans le look beauté qui complète le tout.


2. La durabilité dans le domaine de la mode

Si la conscience populaire à propos des comportements positifs face à l’environnement fait son chemin depuis plusieurs années, en 2018 les panélistes confirment que les pressions des consommateurs sont encore plus importantes et que l’industrie doit accélérer sa transformation.

Cette discussion était animée par Debbie Zakaib, directice générale de la grappe Mmode. La liste d’experts invités était impressionnante: Ethan Song (Co-fondateur) et CEO de Frank & Oak), Joanie Pietracupa (rédactrice en chef du magasine Vero), Valérie Martin (VP Communications, Culture et RSE chez ALDO), François Bousquet (Directeur Collège Lasalle) et Mélanie Ellazam (Fondatrice et Designer de Olmsted Outerwear).

Crédit Photo:  JF Galipeau

Crédit Photo: JF Galipeau

Ethan, Valérie et Mélanie ont discuté de trois défis don les entreprises font face :

Le besoin de rentabilité et l’investissement dans la transition

Les entreprises, autant les petites entreprises qui débutent que les multinationales établies, doivent être prêtes à toucher une plus petite marge sur chaque produit vendu.

L’augmentation des ventes en ligne et l’impact environnemental

Un autre défi évoqué fut celui de la vente en ligne. Possible de vendre online et d’être vert ? Si oui, c’est bien difficile. Cette nouvelle façon de consommer nécessite de l’emballage et du transport additionnel. Pour vendre en ligne de façon responsable, les entreprises doivent revoir leur chaîne d’approvisionnement et leurs façons de faire. C’est un travail énorme.

Les tendances mode et leur coût environnemental

Ethan (Frank & Oak) nous rappelle la mode des jeans ‘light wash, ce processus qui demande un lavage à répétition avec un acide fort est difficile à faire de façon éco-responsable.  Il y a un choix difficile à faire, suivre la tendance ou y tourner le dos ?  C ‘est une décision ardue  pour une entreprise dont le but est de plaire à ses clients.  

Toutes ces réflexions ont fait apparaître plusieurs questionnements et opinions divergentes sur le caractère éphémère de la mode.

Crédit Photo:  JF Galipeau

Crédit Photo: JF Galipeau

Quant à Joanie (magazine Véro), elle a exprimé que la mode durable était de plus en plus présente dans son magazine. Non seulement parce que c’est un sujet qui tient à cœur à son équipe, mais aussi parce que ses lectrices le demande depuis tout récemment. 


 

Cet évènement a su regrouper beaucoup de membres de la communauté mode de Montréal dans un endroit magnifique où les sujets de discussions étaient pertinents et innovants. Kristel et moi-même sommes bien heureuses d’avoir participé à cet événement, d’avoir échangé avec les participants (et d’avoir mangé de succulents croissants ! )

Et toi, quel est ton opinion sur les deux sujets discutés ? On jase !


cafa, cafa awards, cafa awards 2018, cafa awards 2019, fashion, canadian fashion. canadian arts and fashion awards, design, fashion design, sustainable design. beauty, jb skincare, david d'amour, frank and oak, ethan song, aldo, Valérie Martin, Collège lasalle, olmstead outerwearcafa, cafa awards, cafa awards 2018, cafa awards 2019, fashion, canadian fashion. canadian arts and fashion awards, design, fashion design, sustainable design. beauty, jb skincare, david d'amour, frank and oak, ethan song, aldo, Valérie Martin, Collège lasalle, olmstead outerwear