HVOR, pour une expérience gastronomique enivrante.

 Crédit photo principale et celle-ci : Virginie Gosselin

Crédit photo principale et celle-ci : Virginie Gosselin

 Crédit photo : La Presse

Crédit photo : La Presse

Si je vous parle de mousse au foin rôtie, avec poudre aux oignons fumés, croustillante et délicate avec un côté super crémeux et fumé? De choux de bruxelles fourrés au foie gras, avec crumble de cacao et réduction de vin rouge? Ou encore de canard du Québec assaisonné à la japonaise, enroulé dans une feuille de shiso grillé avec foie gras, cuit au sel et fumé? Ce sont seulement les amuses-bouche... Imaginez les entrées! Bienvenue chez HVOR, un restaurant pas comme les autres. S'Arto Chartier Otis, qui a pu exprimer son talent aux Enfants Terribles, au Soubois et au Balnéa, est un chef en liberté. Créatif, allumé et sans limites. Il a eu envie de s'amuser avec la fraîcheur des produits locaux. Avec minutie et originalité, S'Arto et son équipe vous amènent dans un monde ou la qualité est reine et où les plats sont différents à chaque semaine. Say what?

Ouvrir un restaurant comme le HVOR, c'est un grand défi! "L'expérience", leur menu dégustation 5-6 services avec possibilité d'accord mets/vins, est extraordinaire. ( Je vous conseille vraiment de prendre l'accord mets/vins, ça crinque les saveurs de la nourriture, ça fait danser le vin dans votre bouche d'une façon complètement différente.)

Vous ne saurez pas ce qui arrivera sur votre table donc je crois qu'avant d'y aller, vous devez vous assurer d'être en mode ouverture, découverte, curiosité. Ils prennent ce défi au sérieux et ne cessent de s'améliorer depuis l'ouverture du restaurant. Ils écoutent le feedback de leurs clients, vous demanderont vos préférences et vous apporteront les plats selon ces critères. Il y a environ 15 différents plats par soir, vous en goutterez 5, peut-être pas les mêmes que la table voisine! Cool, non?

Ce que j'ai apprécié, en plus du design intérieur aux accents scandinaves, c'est la grande équipe de qualité qui a veillé à notre bonheur. Aussi, les créateurs de délices qui entourent les plats de Otis : Eric Jensen aux cocktails, Janice Tiefenbach pour les pâtes maison faites sur place à tous les jours, Mayumi Tsukihara à la pâtisserie et Fred Fortin, le sommelier qui vous accompagnera toute la soirée. D'ailleurs, probablement le sommelier qui a le plus de fun à Montréal en ce moment! Il décide des accords vin la journée-même et surf la vague du feedback de la clientèle durant la soirée. Majoritairement des importations privées, il alterne entre des classiques et des découvertes. Il s'amuse beaucoup avec les accords de texture. Notre coup de coeur : Un vin blanc autrichien Grünère Veltliner, pas acide du tout. Son coup de coeur 2016 : Pierre Frick, Alsace Pinot noir 2008.

hvor-s'arto chartier otis-griffintown-philippe tuil-menu dégustation-soubois-balnéa-enfants terribles-montreal restaurants-best restaurant in montreal-new restaurant montreal-nouveau restaurant montréal-meilleur restaurant montréal-griffintown restaurants-restaurant griffintown-notre dame restaurant-lifestyle-lifestyle blog-beauties blog-online magazine-lfiestyle online magazine-beauties-lea begin- léa bégin

Plat 1: Un brocoli inspiré façon césar, grillé puis accompagné d'une "mayonnaise" qui, en fait, est à base de pétoncles fumées puis émulsionnées avec de l'huile de persil. Graines d'angélique et jus de concombre fermenté ainsi qu'un poisson sayori, en sashimi et sa carcasse grillée à côté. 

hvor-s'arto chartier otis-griffintown-philippe tuil-menu dégustation-soubois-balnéa-enfants terribles-montreal restaurants-best restaurant in montreal-new restaurant montreal-nouveau restaurant montréal-meilleur restaurant montréal-griffintown restaurants-restaurant griffintown-notre dame restaurant-lifestyle-lifestyle blog-beauties blog-online magazine-lfiestyle online magazine-beauties-lea begin- léa bégin

Plat 2 : île flottante: blanc d'oeuf monté a la truffe et ciboulette sur velouté de châtaigne, avec mortadelle maison à la pistache et un beurre d'espresso + truffe noire.

Plat 3 : Tortellini maison au riz de veau, trompette des morts avec chapelure aux pignons et fêves de tonka.

Plat 4 : Scorpion fish de la nouvelle-Zélande. Texture un peu comme le homard, sauce chinoise, riz sauvage soufflé et poudre de crevette + laitue de mer par dessus. Désolée, j'avais tellement de fun que j'ai oublié de prendre les photos des plats 2-3-4! 

hvor-s'arto chartier otis-griffintown-philippe tuil-menu dégustation-soubois-balnéa-enfants terribles-montreal restaurants-best restaurant in montreal-new restaurant montreal-nouveau restaurant montréal-meilleur restaurant montréal-griffintown restaurants-restaurant griffintown-notre dame restaurant-lifestyle-lifestyle blog-beauties blog-online magazine-lfiestyle online magazine-beauties-lea begin- léa bégin

Plat 5 (dessert): Brioche chaude farcie avec crème, pommes et raisins. 2e dessert en prime photographié ci-dessus: "Vous avez la couronne de Noêl du sud... Crème de coco, poudre de coco, meringue de coco et morceaux de kaki séchés. Bonne finale!" termine S'Arto.

HVOR, c'est relaxe, c'est trippant. Pas envie de vous saucer la première fois avec l'expérience complète? Il y a aussi une carte dévoilée avec des plats à la carte pour les pressés ou les frileux. Vous m'en donnerez des nouvelles!