Élément De Base : des meubles durables, dessinés chez nous.

*Crédit photo principale : Adrien Williams

Une chose qui est l'fun de Beauties, c'est que je peux vous parler de tout ce qui m'inspire et qui me fait ressentir quelque chose. Pour ceux et celles qui me lise depuis le début, je crois que vous aurez deviné que les compagnies indépendantes m'attirent beaucoup. Quand j'achète quelque chose, je suis de plus en plus portée à me renseigner sur les ingrédients ou les tissus, la provenance, l'histoire des fondateurs derrière la marque. Besoin de substance, de comprendre le pourquoi du comment.

C'est en parlant avec Myriam Maguire de Maguire Boutique, que j'ai connu Élément de Base, ou EDB pour les habitués. Quand je suis allée dans leur boutique éphémère sur Notre-Dame, je suis tombée sous le charme de leurs meubles : des pièces atypiques, uniques, travaillées. Bref, disons plus pointues que ce qu'on peut retrouver chez IKEA ou Structube. J'ai pu me piquer une jasette avec Thien Trung, co-propriétaire de EDB, avec sa soeur My. C'est eux qui ont fondé le studio de design Périphère et le détaillant de mobilier Domison.

Crédit photo : https://elementdebase.com/

Crédit photo : https://elementdebase.com/

Comment ça a commencé, EDB?

"Ma soeur My a une formation en design industriel à l'Université de Montréal. Moi j'ai une formation en administration à McGill. Mon côté créatif s'est développé en travaillant avec elle. J'ai développé mon cout de crayon en dessin, la précision des formes. On est dans le milieu du mobilier commercial depuis 2001 (sur mesure pour des clients commerciaux). EDB, c'est le prolongement : une gamme prête à être achetée en ligne, des choix de revêtement, des pièces plus nichées. "

Crédit photo : https://elementdebase.com/

Crédit photo : https://elementdebase.com/

Vous rappelez vous du moment ou vous avez eu envie d’apporter une dimension de responsabilité environnementale à la compagnie?

 "Chez moi, j'ai quelques meubles italiens. Je suis conscient que ça coûte une petite fortune mais je me suis dit que tout le monde devrait avoir accès à une qualité de mobilier. En fait, ça devrait être le standard : des tissus de qualité qui permettent qu'on les entretienne longtemps, des formes qui sont intemporelles. C'est pourquoi on a créé des canapés avec des housses interchangeables. Tu peux la laver ou la changer si jamais tu veux une autre couleur. Oui IKEA offre ça, mais comme ils s'adressent à une beaucoup plus grande clientèle, les formes sont standards, voir un peu banales."

Quels sont vos meubles préférés?

"Notre force, ce qu’on aime dessiner, c'est les canapés et les sectionnels. Les pièces de résistance. Quand tu arrives chez quelqu'un, LE meuble qui te saute au visage en premier."

Crédit photo : https://elementdebase.com/

Crédit photo : https://elementdebase.com/

Toi et ta soeur êtes Vietnamien, nés à Montréal. Quels sont vos inspirations chez EDB?

Il y a clairement une pureté et minimalisme dans nos lignes. Peut-être, inconsciemment, du à des références japonaises mélangé à un esprit plus nordique. Le style plus latin, Européen, nous inspire beaucoup aussi.

Pour pouvoir offrir des prix abordables, vous avez fait le choix de vendre en ligne et d'offrir la possibilité à vos clients de venir voir les meubles directement dans votre entrepôt à Ville St-Laurent. Vous avez aussi décidé de faire faire les meubles dans une manufacture en Asie et en Inde : comment vous vous assurez de la qualité de l'environnement de travail de ceux qui les confectionnent?

On travaille avec la même manufacture depuis 10 ans (avec Périphère et Domison). On y va à chaque 2 mois, on va diner avec le staff. C'est une petite usine : leurs prix sont plus chers et ils sont plus lents que les méga usines dont on entend parler. Les conditions de travail sont très correctes, comme ici. Mais ça nous permet de nous adresser à plus de monde. On est très contents de ça!

élément de base
Cet article était en collaboration avec Élément de Base.
léa bégin