Une ode à l'Échoppe des fromages.

J'ai eu envie de vous partager un incontournable du 450, côté sud du fleuve St-Laurent. Ma rive-sud natale. Je demeure à St-Lambert et je suis fan finie. Tellement fan que je pourrais convaincre n'importe qui d'y déménager. Juste pour être à côté de l'Échoppe des fromages, ça vaut la peine. Je niaise pas. 

echoppe des fromages-saint lambert-max dubois-fromagerie-fromages-rive sud montreal-beauties-léa bégin
echoppe des fromages-saint lambert-max dubois-fromagerie-fromages-rive sud montreal-beauties-léa bégin

C'est un de mes endroits préférés. J'allais écrire ''préférés à St-Lambert'' mais... j'y repense et c'est vraiment un de mes préférés sur la planète. Ç'a l'air de rien et ça sent le fromage. YES! On y trouve des produits locaux, des produits fins. Ils ont le café Union, des olives au chorizo écoeurantes, un brownie to die for et évidemment une sélection de fromages in-croyables. Il y a aussi un menu sans prétention afin qu'on puisse s'asseoir et manger sur place. Leur plat signature, celui pour lequel même les Montréalais se déplacent, c'est la croûte chaude. Une tranche épaisse de pain ménage sur lequel vous choisissez votre viande froide préférée (j'aime les tranches minces de rôti de boeuf), puis vous choisissez votre fromage et ils servent ça bien fondant avec une salade tiède de petits légumes rôtis + fruits de saison, huile d'olive. J'entends vos ventres faire du bruit. Ou c'est peut-être le mien. 

 Crédit photo : facebook échoppe des fromages

Crédit photo : facebook échoppe des fromages

Si vous voulez voir de quoi ç'a l'air, hâtez-vous. Non non, l'échoppe ne fermera pas les portes mais Max Dubois, le gentil fromager-importateur-affineur-poète, a décidé de déménager à quelques pas, dans une vieille église. "J'ai retrouvé l'agenda de mon père en fin de semaine. Le 1er Mars 1990, il a pris le local rue Aberdeen. Le 3 Mars, il est venu me chercher à l'école, j'étais en pleine manifestation et j'avais 19 ans. On est allé diner et il m'a demandé si je voulais l'aider avec sa nouvelle fromagerie. J'ai dit ok, je serai là pendant 6 mois. Bin... ça fait depuis le 18 Mai 1990 que ça roule, 27 ans quand même!" m'a raconté Max, plein sourire, comme d'habitude. Quand j'ai su, il y a quelques mois, que l'échoppe allait déménager au printemps 2017, ç'a m'a fait un bébé choc. J'ai peur qu'on ne retrouve pas l'odeur, le côté vieux, authentique et imparfait dans le nouveau local. "Ne t'inquiète pas, ça va sentir là-bas aussi! Moi je vais m'ennuyer des doux matins ici. Je rentre, je suis content d'être chez moi, c'est réconfortant, c'est chaleureux. Mais... c'est pas vraiment chez moi finalement parce que je suis locataire et les loyers sont rendus plus chers qu'à Westmount. Tu vois le genre? "

 Crédit photo : Facebook échoppe des fromages

Crédit photo : Facebook échoppe des fromages

Dans la vieille église qu'il a achetée, ce sera aussi familial et aussi chaleureux. Max dédie tout ce qu'il fait à la souveraineté alimentaire, comme il l'appelle. Il veut offrir, au centre-ville de St-Lambert, tout ce dont les gens ont besoin sous un même toit. Un petit marché paysan avec les viandes de pâturage des fermiers locaux, des fruits et légumes de serres à l'année, etc. Côté resto, on pourra encore déjeuner et diner mais on pourra en plus souper là. "Une genre de buvette, un endroit ou c'est facile, ou on peut prendre un plat pas trop petit pas trop gros, un verre de vin ou deux ou six. Le même menu du midi sera offert le soir, ça marche déjà. Je veux aussi développer un espace de co-working, y'a plein d'espace pour ça."

Plus d'espace, plus grande cuisine, plus de fromages... Ça me rend heureuse! Max, je te souhaite un gros trip dans ton nouveau terrain de jeux. Je serai la première ou deuxième cliente à l'ouverture et je continuerai de vanter ton commerce toute ma vie. 

 crédit photo : Gabby vibes

crédit photo : Gabby vibes